Le come-back

Euh, bonjour.

J'en suis à la je-ne-sais-combitième tentative de relance de mon blog. Mais cette fois-ci, j'ai bon espoir de réussir. Normalement, ça devrait fonctionner.

J'avais autrefois (il y a environ 3 ans) un blog sur la plateforme Cowblog. J'ai fini par le fermer au bout de 2 ans de bons et loyaux services: trop de publicités, peu de personnalisation (à moins de payer l'équivalent du PIB du Pakistan) et une ambiance qui commençait à être mauvaise.
Par la suite, je n'ai jamais eu le courage de relancer convenablement un nouveau blog. C'est assez frustrant de passer d'un carnet virtuel avec des commentaires (un petit peu hein, je ne suis pas non plus Tête de Thon) au néant. Ce qui est idiot finalement car une "audience", ça se construit.

Une autre de mes erreurs a été de vouloir m'imposer une ligne rédactionnelle qui n'était pas la mienne: trop propre, trop froide. J'ai donc décidé de repartir vers ce qui me semble le mieux pour moi: l'écriture impulsive. Il sera toujours temps de construire mes textes quand je jugerai que cela est nécessaire.

La raison la plus forte qui me motive à redémarrer ce blog et à le tenir est d'ordre professionnelle. Après des années de doutes, de questionnements et de "mais qu'est ce que je vais de ma vie?", j'ai enfin un vrai projet professionnel. Un que je peux atteindre, qui est à ma portée et dans lequel je me sentirais bien (non, vraiment, ministre de la Culture, ce n'était pas super facile comme idée de boulot). Et tenir un blog fait partie des compétences, faute de meilleur mot, que je souhaite acquérir (tu la sens ma grosse profession de foi?).

Sinon, une blogueuse que j'aime beaucoup fait ses premiers pas sur Blogger. Elle tenait avant un blog sur une autre plateforme (c'est un déménagement en quelque sorte). Allez donc souhaiter la bienvenue à Bloody Lucy!

Voilà, après ces quelques mots pour me réintroduire (celui qui fait un jeu de mots douteux, je le sors) sur la blogosphère qui ne doivent pas paraître bien passionnants, je vous dis à bientôt.

J'affectionne particulièrement ce gif

6 commentaires: